Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de club athletisme bar-bayel CABB
  • Le blog de club athletisme bar-bayel CABB
  • : club athlétisme Bar sur Aube Bayel CABB
  • Contact

Profil

  • nono
  • Club d'athlétisme
Running
course sur route
marathon
école d'athlétisme
compétition
cross
  • Club d'athlétisme Running course sur route marathon école d'athlétisme compétition cross

Texte Libre

Rechercher

Archives

25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 20:51
TRAIL DE LA VALLEE DES LACS. MON RECIT DE COURSE

~~A deux gros mois de l’UTMB, le trail de la Vallée des Lacs dans sa grande version était pour moi un gros morceau à avaler dans ma préparation qui me mènera au départ de l’UTMB le 28aout prochain. Au programme, 87km pour 4500D+ au départ de l’espace Lac de Gerardmer. Il est 4H du matin lorsque le départ est donné sous une légère pluie. La nuit a été courte mais assez bonne. J’ai réussi à manger correctement et je m’élance assez confiant. Pierre m’accompagne et nous partons sur un rythme tranquille. Après les 1,5 km de bitume avalé, nous commençons à monter tranquillement pour arriver à la Mauseleine puis nous évoluons sur des gros chemins. On marche et on court tranquillement lorsque la pente est plus douce. Un joli sentier monotrace en descente me permet de me dégourdir les jambes en doublant prudemment quelques concurrents. Nous passons au stade de Biathlon puis nous remontons sur un chemin roulant en mode marche rapide. Il est 5H30, il devrait faire jour mais comme le temps est bouché je laisse la frontale allumé. Nous arrivons au premier ravito après quasiment 22km à mon GPS. Nous avons mis un peu moins de 3H, on a bien gérer notre allure, ni trop vite, ni trop lent. J’en profite pour me faire un deuxième petit déjeuner et nous repartons en direction du lac des corbeaux. Ça monte assez fort et le sentier autour du lac est plus technique, j’apprécie. Dans un grand chemin roulant, Pierre me signale que sa douleur au genou commence à revenir, c’est pas bon signe. Il pense d’abord arrêter au second ravito qui n’est plus très loin. Je ralenti le rythme et nous arrivons finalement au pont de Blanchemer ou nous nous ravitaillons. Nous repartons en direction du lac de Blanchemer par une montée en monotrace assez douce jusqu’au lac de Blanchemer. Déjà 35km d’effectuer en un peu plus de 5 heures avant de monter en direction du Rainkopf. Une montée très sèche au début me permet de voir que j’ai de bonnes sensations en montée. On arrive au sommet du Rainkopf situé à plus de 1300m d’altitude. Sans que cela paraisse, on vient de prendre 500m positif depuis le ravito de Blanchemer. Après une descente, nous quittons la partie commune du 55km pour nous diriger vers la droite en direction de l’Alsace. L’aventure continue et nous passons au pied du couloir du Rainkopf et commençons à descendre par une belle monotrace avant de rejoindre du franchement technique aux abords du lac de l’Altenweiher. Nous continuons à descendre et Pierre a de plus en plus mal et commence vraiment à penser à l’abandon. Ensuite, ça remonte par une alternance de raidillons et parties douces sur de grands chemins. Cette partie du parcours n’est pas celle que je préfère mais cela ne m’empêche pas de garder le rythme. Nous prenons enfin une jolie monotrace en descente ou je distance Pierre qui a de plus en plus de mal à courir dans les portions descendantes. Je lui dis que je l’attends au prochain ravito. Il se situe à Mittlach où j’arrive sous le soleil alors que nous avons essuyé la pluie depuis le début de la course. Je m’arrête 10 bonnes minutes pour bien recharger les batteries. J’ai déjà effectué 50km et la suite va être difficile avec la montée en direction des Vosges. Pierre arrive et je suis prêt à repartir. Il me dit qu’il ne peut plus courir et qu’il préfère arrêter là (finalement, il ira jusqu’au prochain ravito car on lui indique qu’il y aura une navette pour le ramener à Gerardmer). Je continue donc seul en direction du Hohneck. Ça monte assez fort mais le rythme est plutôt bon. J’ai sorti les bâtons et je remonte un à un les concurrents en les déposant facilement. Je vais ainsi continuer à doubler et rejoindre le parcours commun avec le 55km un peu avant le sommet du Hohneck. J’arrive à courir sur la dernière partie montante plus douce qui nous mène au Hohneck. On est dans le brouillard et juste après le sommet, je ne vois plus de balisage. Je m’égare un peu et finalement, je reprends le bon chemin en direction du 4ième ravito ou je fais un bref arrêt pour manger une banane. C’est loin d’être terminé (il reste plus de 25km) et ça commence par une descente plutôt roulante puis après avoir remonté j’arrive dans le fameux sentier des roches que je vais trouver interminable. Quasiment impossible de courir mais je double beaucoup de concurrents (surtout du 55km mais aussi du 85km) en prenant des risques quand même (parfois sur la gauche, ça tombe à pic) et en étant très attentif. Une fois sorti de ce passage ultra technique, J’arrive enfin au lac de Lispach où mes supporters sont là. Ça fait du bien de voir du monde que l’on connait. Le parcours continue avec un agréable sentier monotrace sur des passerelles le long du lac. La suite qui va m’amené jusqu’au lac de Longemer n’est pas évidente avec des montées et des passages techniques bien glissants. J’évite la chute de justesse en me prenant les pieds dans une branche au sol. Nous traversons une route pour longer par un sentier le lac de Longemer ou je suis passé il y a 2 ans lors de ma participation au X-TERRA découverte. Voilà le ravito ou je prends le temps de faire le plein et manger un peu. Je rempli une petite bouteille de coca pour changer un peu le gout de ma boisson énergétique et me voilà reparti pour 14km ! J’en suis déjà au km76, ça va faire du 90km et j’ai un petit coup de pompe dans l’ascension qui se trouve juste après le ravito et 3 concurrents du 85km me dépassent. Je gère et regarde les kilomètres défilés sur mon GPS puis j’ai un regain de forme au km80. Je me dis qu’il reste 10km et ça va le faire. J’arrive à courir sur les faux plats et je double Steven qui lui fait le 55km. J’échange 2 ou 3 mots mais ne m’attarde pas car je vois que les 3 concurrents qui m’avaient doublé ne sont plus très loin. La fin de course se passe très bien. Je les rejoins puis les dépasses et je continue à courir tout ce que je peux. C’est dans la tête maintenant, il faut tenir, ne rien lâcher et je vais encore gratter 3 ou 4 places. A 3 km de l’arrivée, dans une descente, je me fais littéralement déposé par la première féminine du 15km ! Je ne peux qu’admirer la foulée et le fessier musclé de cette femme qui s’éloigne très vite de moi. Après tout, j’ai plus de 87km dans les jambes et je savoure même si un dernier coup de cul casse le rythme avant l’ultime descente qui fini sur du bitume en me fracassant les cuisses. Je vois le lac devant moi, je me retourne personne dernière moi. Il ne me reste plus que 300 mètres et voilà l’arrivée que je franchi au bout de 13 heures et 44 minutes pour une distance de 90,5km au GPS. Satisfaction, c’est le premier mot qui me vient à l’esprit car j’ai bien géré ma course en optant pour un départ très prudent qui m’a permis de bien terminé ma course en remontant au classement pour terminer à la 67ieme place (sur 290 classés et une soixantaine d’abandons). Je pense aussi à l’abandon de Pierre qui je l’espère de tout cœur pourra terminer sa préparation pour l’UTMB et être au départ à mes cotés comme il le fut pour la CCC en 2011 et la TDS en 2012. Pour couronner le tout, nous avons passé un superbe WE tous ensemble à Gérardmer. Le CABB était bien représenté sur toutes les épreuves (du 13km au 85km) et la convivialité était de rigueur et en tant que président de club, c’est pour moi le plus important ! La préparation est loin d’être terminée et après avoir savouré pendant quelques jours, il est temps de se remettre à l’entrainement. L’UTTJ (110km en 2 jours dans le haut Jura) arrive dans 15 jours et j’en salive déjà ! A bientôt pour un nouveau récit. BARTRAILER

TRAIL DE LA VALLEE DES LACS. MON RECIT DE COURSE
TRAIL DE LA VALLEE DES LACS. MON RECIT DE COURSE

Partager cet article

Repost 0
Published by nono
commenter cet article

commentaires